Minutieux, technique, ornemental, ce sont les mots qui viennent en tête quand on parle des créations de l’Artisane normande Barbara Pfeiffer, connue sous le nom de Raku Mikou, dont l’appellation à la consonance japonaise est issue de l’art du Raku-Yaki, spécialité qui se situe à la lisière de l’art et de l’artisanat : La céramique.

Mais pas n’importe laquelle…

Un retour quelques années auparavant s’impose pour comprendre ce qui fait la particularité des produits de Raku Mikou.

Barbara s’initie à la céramique au début des années 2010 et découvre une manière de rendre la terre encore plus unique qu’elle ne l’est. En effet, le Raku s’impose à elle comme une évidence. Elle tombe amoureuse de cet art dont la technique consiste à créer un processus d’émaillage pendant de longues séances de cuisson à base température.

Une technique de cuisson particulière

Les pièces créées offrent aux yeux de véritables particularités aux effets aléatoires.

A l’ouverture du four chauffé à 900°, un choc thermique surgit pour laisser place à un spectacle saisissant : Des craquelures apparaissent sur le chuchotement ambiant d’un son cristallin de faïence, révélées par l’enfumage qui consiste à plonger les objets dans une source de carbone telle que la sciure. La cuisson en réduction prend fin lorsque Barbara plonge ses créations dans l’eau afin d’y être nettoyées de leurs cendres et de leurs résidus de suie. C’est lors de cette étape que la découverte du résultat final se fait.

Dès lors apparaissent des produits des plus créatifs.

Pour Barbara, le Raku est magique » chaque pièce est unique avec son lot d’imperfections », « On est dans l’attente et dans l’incertitude du résultat à la sortie du four » ce qui donne à chaque produit une âme particulière.

Des objets à la symbolique et à l’âme unique

Elle prend plaisir à expérimenter les couleurs, les glaçages et les différentes techniques pour obtenir des objets à l’âme et à la symbolique unique.

Curieuse par nature, Barbara aime s’aventurer en empruntant des chemins parfois inattendu. Elle crée son propre four dans lequel Barbara produira des objets en petite quantité pour garder l’authenticité et la fraicheur de cet art.

Puis finalement elle décide de lancer sa propre entreprise. Raku Mikou voit le jour.

Artiste Passionnée, Barbara souhaiterait développer sa production et transmettre sa passion, notamment en animant des ateliers.

Chez Maison Normande, nous sommes fiers de pouvoir compter dans nos effectifs cette artisane de talent, dont les valeurs et l’éthique sont en phase avec les nôtres.

publicado por

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *